South Park

Si c'est un peu tichoux et que ça passe dans ton poste, c'est par ici !
Règles 
On va faire comme si on était des adultes responsables : soyez courtois ou assumez que votre interlocuteur vous réponde sur le même ton. Je jouerai à Zorro si il le faut mais j'aimerais autant éviter. Dans le même ordre d'idée : choisissez le forum approprié, utilisez un titre de sujet clair et évitez les doublons. Merci d'éviter le langage SMS et les messages rédigés intégralement en majuscules. Autant que faire se peut, écrire en français est à privilégier (sans se balancer le petit Robert à la gueule à la moindre faute mais en gardant à l'esprit que le message est fait pour être lu et par conséquent qu'il doit être compréhensible par tous).

Re: South Park

Contributionde brotch le 7 oct 2015, 12:35

NonooStar écrit:Une des phrases-clés de ta citation est "En définitive, et peut-être en dépit des intentions de ses promoteurs, cet "idéal" politique semble totalement en adéquation avec la vision publicitaire proposée par le capitalisme".

Ce "peut-être en dépit des intentions de ses promoteurs" est, me semble-t-il, assez important... surtout quand on sait que Foucault, Deleuze ou Lyotard ont participé au Centre universitaire expérimental de Vincennes après mai 68. S'ils étaient vraiment nihilistes et refusaient tout engagement militant, j'ai du mal à comprendre pourquoi ils se seraient impliqués dans une tentative de repenser complètement l'université avec des étudiants communistes et maoïstes.


Ce qui est intéressant dans l'histoire, c'est justement d'observer comment les meilleures intentions du monde peuvent accoucher du pire. Les exemples ne manquent pas, à commencer par le libéralisme (né des Lumières). Comme l'a très bien résumé Michéa : "Si Adam Smith voyait le monde aujourd'hui, il ne serait pas libéral." On peut analyser l'échec de l'élan subversif de la fin des années 1960 de beaucoup de manière. L'important c'est de le faire. Essayer de comprendre comment, dans cet élan, il y a eu des choses qui ont finit par nourrir le monde de la marchandise et le renforcer.
Après Garcia ne dit pas qu'ils n'étaient pas militants (il dit même au contraire que leurs idées ont finit par contaminer toute la base militante). Il dit que "les intellectuels de gauche ont été les instigateurs de cette défection des classes populaires". En mettant dans le même sac culture bourgeoise et culture populaire, ces intellectuels poussaient les militants à condamner leur héritage culturel, à se séparer du reste des travailleurs, à s'individualiser et s'isoler. C'est une des explications que l'on peut donner pour expliquer la distance abyssale qui existe aujourd'hui entre les organisations militantes et les milieux populaires. Personnellement je la trouve assez crédible.

Sur l'analyse de la pensée de Foucault, je ne sais pas quel est le texte que tu n'as pas cité mais j'ai du mal à comprendre comment on peut passer d'une pensée qui offre une opportunité ("je PEUX essayer de ne pas faire ce qu'on attend de moi, de refuser les normes qu'on veut me faire adopter") à une pensée qui impose un comportement ("chacun DOIT être unique"). Qu'on analyse comment on est passé de l'un à l'autre, qu'on essaie de comprendre quelle est la part de responsabilité des auteurs en question dans ce glissement, ça me semble pertinent. Mais j'ai du mal à voir comment on peut légitimement réduire la première proposition à la seconde.


Le texte que je n'ai pas cité : "Dans ce monde clos, il reste pourtant une possibilité : la fuite individuelle. Puisque le pouvoir me construit, si je suis capable de déconstruire les "dispositifs d’assujettissement" qui s'abattent sur moi, je peux essayer de ne pas faire ce qu'on attend de moi, de refuser les normes qu'on veut me faire adopter, de renverser les relations dominant-dominé. Par exemple, je ne suis pas obligé d'être soigné par l'Etat, de me maintenir en bonne santé, je peux faire de mon corps ce que je veux, je peux me droguer, je peux avoir des relations sado-masochistes si je le désire, je vais tenter de déplacer les sources de mon plaisir sexuel au lieu de me plier au régime conjugal ou familial traditionnel... Chacun doit être unique, et l'unique n'est jamais définissable, c'est une pâte que l'on peut modeler à sa guise."
Comprendre comment on passe du PEUT au DOIT, ouvre effectivement tout un champs de réflexion. Mais connaître un peu les réseaux anti-fa ou lgbt qui donnent aujourd'hui encore le LA de la bonne pensée (notamment en distribuant des croix gammés à tous les impurs), suffit à savoir qu'on est passé de l'un à l'autre il y a longtemps.

Concernant les hackers, je vois mal comment on peut légitimement parler des "hippies de la Silicon Valley". Ça va faire plusieurs décennies que les hippies ont déserté la Silicon Valley et ont laissé soit à des investisseurs en costard soit à des petits génies de la programmation sans aucune conscience politique. Pendant ce temps, pas mal de gens défendent une conception totalement différente de l'informatique et des réseaux... une conception qui ne nécessite pas des usines géantes en Asie (Fairphone, Why Open Computing), qui ne nécessite pas d'énormes infrastructures pour accéder au Net (FDN, et toutes les initiatives de FAI associatifs), qui ne nécessite pas des fermes de serveurs pour gérer les données (un phénomène qui semblerait une aberration aux inventeurs du Net). Et il me semble qu'il est d'autant plus important de mettre en place ce genre de solutions que Google et Facebook sont en train de prévoir de déployer leurs propres accès Internet dans les pays pauvres (Google étudie un système de ballons wifi, Facebook compte lancer un accès internet à faible coût où le site privilégié serait bien sûr Facebook). Ne pas développer d'alternative, c'est leur laisser le champ libre.

Encore une fois, la question de la généalogie des mouvements hackers pose la question de l'héritage de la contestation des années 60. Les gourous de la Silicon Valley promeuvent davantage qu'une fascination fanatique de la technique : ils imposent un style de vie bien particulier, sensé mêler travail et jeu, promouvoir une nourriture responsable, locale, bio, vegan, etc. hérité des hippies (mouvement dont j'apprécie par ailleurs certains aspects). Le lien entre révolution numérique et mouvements contestataires des années 1960-70 a été fait plein de fois, je crois qu'il n'est plus à prouver. Après, je ne dis pas qu'il n'y rien d'intéressant dans les milieux hackers, simplement qu'il y règne souvent une mentalité révolutionnaire qui me semble hors de propos. La POC 21 par exemple, réunit plein de jeunes gens qui prétendent changer le monde, défendre les pauvres, etc. Mais ils sont justes financés par des Fondations opaques, des grandes surfaces et des multinationales. Les mecs chient dans des toilettes sèches, et mangent des patés végétariens cuit dans des fours solaires et ça leur suffit pour prétendre sauver le monde. Non mon gars, tu vends ton cerveau aux pires crapules. Je connais sûrement bien moins ces milieux que toi, mais j'observe simplement comment tout ce qu'ils produisent est immédiatement récupéré par le marché pour servir son développement. Du coup je m'interroge sur le bienfondé de la démarche hackers en général. Je n'ai pas d'avis définitif sur la question.
South Park, dans cette saison 19, moque la diffusion de cette culture marchande du bien-être éco-responsable, de la bonne conscience over-friendly, qui écrase les gens et moque les cultures. L'ouverture de l'épisode 3, avec le shaming de la ville, montre très bien comment c'est par la violence symbolique à l'encontre des populations, que le marché progresse, que la mode s'impose, que l'on détruit les relations et les cultures. Le consultant marketing de Whole Food chargé de faire l'audit de la ville est en fait un véritable Grand Inquisiteur, qui observe les populations renier leur identité, défigurer leur ville, s'humilier devant lui pour à nouveau être accepté dans la lumière du spectacle. Mettre ainsi en scène les mécanismes religieux du capitalisme, c'est brillant. Pour moi on est loin du conservatisme mou, on est dans de la critique radicale.

Au passage, merci pour la conversation, tu m'as fait réfléchir.
Dernière édition de brotch le 7 oct 2015, 12:35, edité 1 fois en tout
Avatar
brotch
Chibi Totoro
 
Contributions : 300
Inscription : 19 déc 2009, 14:02

Re: South Park

Contributionde dud le 15 déc 2015, 01:13

Je viens de voir l'épisode 10 de la dernière saison, et on dirait bien qu'on aura pas droit à un arc narratif sur une seule et unique saison.
Avatar
dud
Chibi Totoro
 
Contributions : 248
Inscription : 9 sept 2009, 00:06

Re: South Park

Contributionde NonooStar le 15 déc 2015, 03:40

Possible.
Perso, je me demande s'ils vont vraiment poursuivre dans cette direction dans un an, alors qu'ils semblent avoir à peu près tout dit sur le sujet et que l'actualité sera alors passée à autre chose.

Mais bon... il ne faut jamais sous-estimer la folie et le talent de Parker et Stone.
"Par le malt et par le junk !"

Ils ont dit de lui :
"Quelle belle langue de pute celui là !" (FlyingTichoux)
"Petit pute vérolée !" (ThibaultV)
Avatar
NonooStar
Chû Totoro
 
Contributions : 1695
Inscription : 25 juil 2010, 21:57

Re: South Park

Contributionde BeatKiyoshi le 7 mai 2016, 15:45

Image
Avatar
BeatKiyoshi
Chû Totoro
 
Contributions : 1685
Inscription : 3 août 2009, 19:23
Lieu de résidence : Too Loose

Celui sur BioShock est très bon

Contributionde Mezko le 10 mai 2016, 17:29

Aaaaah ! Wisecrack !
On va enfin trouver des youteubés sur lesquels on sera d'accords !

(je déconne: sont pas si mal les Half in the bag ;) )
"What screen? There is no screen."
- James Cameron -
Avatar
Mezko
Shiny
Chû Totoro
 
Contributions : 2986
Inscription : 7 sept 2009, 00:45

Je découvre leur chaine, très bien indeed

Contributionde BeatKiyoshi le 10 mai 2016, 18:41

Image
Image
Avatar
BeatKiyoshi
Chû Totoro
 
Contributions : 1685
Inscription : 3 août 2009, 19:23
Lieu de résidence : Too Loose

je vous le mets là, ça peut être rigolo

Contributionde FlyingTichoux le 13 juin 2017, 13:34

Les civilisations sont l’écho de ces rares instants où l’homme n’assume que ce qu’il se sent prêt à assumer éternellement.
Avatar
FlyingTichoux
Site Admin
 
Contributions : 3364
Inscription : 30 juil 2009, 21:29

Précédent

Retour à Séries TV


Qui est en ligne ?

Sur ce forum : Aucun membre inscrit et 2 visiteurs